Qu’est-ce qui cause le hoquet ?

By | 3 janvier 2018

Lors des mouvements de la respiration, les poumons ont tendance à se remplir et se vider d’air, en veillant à se gonfler et se dégonfler. Cependant, il est nécessaire de savoir que les poumons ne peuvent jouer ce rôle (gonfler et dégonfler) tout seul. Effectivement, c’est le diaphragme (le muscle localisé entre les poumons et l’estomac) qui assure ces mouvements. Le raccourcissement du diaphragme favorise le remplissage d’air des poumons. Tandis que le relâchement du diaphragme permet aux poumons de se vider.

Qu’est ce que le hoquet ?

hoquet
Le hoquet est un mouvement incontrôlable. C’est donc un reflexe dû à la contraction irrégulière du diaphragme. Cette contraction favorise une forte entrée d’air dans les poumons. De plus, une valve se localisant dans la gorge : la glotte fermera le conduit alimentant les poumons en air et produisant le son caractéristique du hoquet.

Quelles sont les causes du hoquet ?

Les causes du hoquet sont encore méconnues dans la société. Généralement, le déclenchement du hoquet est dû par une toux, un fou rire et des chatouilles sur le ventre. L’augmentation du volume de l’estomac causé par le remplissage d’air ou de liquide peut également favoriser le déclenchement du hoquet. Ce phénomène se produit généralement lorsque l’on mange trop vite.

Quelle est la durée du hoquet ?

Généralement, le hoquet dure quelques secondes voire des minutes. Lorsque le hoquet dépasse ce temps limite, il est dit persistant. Dans certains cas, un traitement peut être recommandé par le médecin traitant.
Jusqu’à ce jour, le record du plus long hoquet est détenu par Charles Osborne (68 années de 1922 à 1990).

Existe t-il des solutions pour arrêter une crise de hoquet ?

Beaucoup de personnes disent qu’il faut d’effrayer la personne qui a le hoquet afin de le soulager de cette crise. C’est l’une des méthodes les plus connues dans la société, mais il en existe d’autres. Voici une liste non exhaustive des techniques pour mettre fin à un hoquet :
• Respirer de manière profonde et rapide
• Boire d’un trait un verre d’eau et ce, le plus rapidement possible.
• Manger un sucre trempé dans du jus de vinaigre ou de citron
• S’allonger sur le dos en ramenant ses genoux contre sa poitrine
• Fermer le bout de son nez afin de couper sa respiration quelques secondes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *